Catégories
Cinéma

Top 5 : Films coréens

Paris, 2004

J’adore le cinéma coréen: riche, poétique, violent, avec des scénarios invraisemblables.
Le tout premier film coréen que j’ai vu était My sassy girl (sorti en 2001), avec la sublime actrice Jun Ji-hyun.

D’ailleurs, chaque année à Paris dans le Publicis Cinéma situé sur les Champs-Elysées se tient le festival du cinéma coréen. Durant une semaine, est projetée une soixantaine de courts et longs métrages avec la venue de prestigieux noms du cinéma coréen.

Roulement de tambour, voici mon top 5:

Tazza: The High Rollers

Réalisé par Choi Dong-hoon et sorti en 2006

Un collègue coréen m’avait fortement conseillé ce film.
L’histoire se concentre sur Goni, un jeune homme qui perd toutes ses économies et celles volées à sa famille en jouant au hwatu (jeu de carte coréen). Goni apprend par la suite qu’il s’est fait escroqué par des tricheurs professionnels… A partir de là, on va suivre l’ascension de Goni dans ce monde dangereux des jeux d’argent, où la cupidité peut être fatale. Le film est basé sur un manga. C’est à la fois drôle, sombre et très violent: un cocktail explosif.

Une suite intéressante est sortie en 2014 et je viens d’apprendre qu’un 3ème opus est sorti en 2019…

Sympathy for Lady Vengeance

Réalisé par Park Chan-wook et sorti en 2005

Une collègue coréenne m’avait expliqué que ce film est le troisième opus d’une trilogie qui a pour thème la vengeance. Le seconde opus, le fameux « Old Boy » est connu pour avoir remporté le Grand Prix de Cannes en 2004. Honnêtement, j’ai adoré Old Boy, mais j’ai encore plus aimé Sympathy for Lady Vengeance. Le scénario est encore plus dingue. Les 2 acteurs principaux, Lee Young-Ae et Choi Min-sik sont excellents dans leurs rôles et la musique du film sublime cette immense oeuvre. À voir. Vous ne le regretterez pas.

Memories of Murder

Réalisé par Bong Joon-ho et sorti en 2003

Bien bien avant Parasite (Palme d’Or 2019), Bong Joon-ho avait réalisé Memories of Murder. Le film est basé sur une dizaine de réels meurtres commis par un serial killer qui a sévi dans la ville de Hwaseong en Corée du Sud entre 1986 et 1991. Après avoir vu le film (en 2015), j’étais envahi par un malaise et un dégoût indescriptible. Ce soir là, il m’a fallu du temps pour m’endormir et je n’arrêtais pas de me demander comment est-ce possible ?

Finalement en 2019, dans la réalité, grâce aux nouvelles technologies, la justice coréenne a retrouvé le meurtrier 30 ans après les faits.

Ode to my father

Réalisé par Yoon Je-Kyoon et sorti en 2014

Je me rappelle avoir vu ce film dans l’avion sur un trajet Seoul-Paris.
Ce film m’avait beaucoup ému. L’histoire commence dans les années 50 et retrace le long parcours d’un homme ordinaire Yoon Deok-Soo qui a vécu de nombreuses épreuves (la guerre de Corée, les mines en Allemagne durant les années 60 et la guerre du Vietnam) afin de subvenir aux besoins de sa famille. L’acteur principal Hwang Jung-Min est magistral dans le film. Un très beau et émouvant film.

The chaser

Réalisé par Na Hong-jin et sorti en 2008

Ce film retrace la traque d’un psychopathe (qui assassine des prostituées) par un ancien flic devenu PIMP qui va tenter de sauver une de ses filles de son établissement. Il faut savoir que le personnage du psychopathe est inspiré d’un réel serial killer cannibale qui a sévi en Corée du Sud. C’est très très violent, avec des scènes choquantes, dures et parfois tristes. Selon ma copine coréenne de l’époque, une scène a fait débat en Corée du Sud. Le film nous tient en haleine jusqu’au dénouement. A voir. 

Aimez-vous le cinéma coréen?
N’hésitez pas à laisser en commentaires votre top 5 des films coréens.

3 réponses sur « Top 5 : Films coréens »

Article très intéressant, les deux premiers sont beaucoup moins connus en France que les autres! Je vais essayer de me les trouver car j’adore aussi le cinéma coréen! C’est toujours bien d’avoir de bonnes recommandations de natifs ou de personnes les côtoyant! Merci.

Mon top:

1. Old Boy (2003)
2. The Chaser (2008)
3. Memories of Murder (2003)
4. Parasite (2019)
5. J’ai rencontré le diable (2010)
6. Mother (2009)
7. The Host (2006)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *